Les lacs où plonger en France

Si la plongée nous fait le plus souvent penser à la mer et l’océan, il faut savoir que la plongée en lac est tout aussi passionnante, permettant en tout cas de s’initier et/ou de pratiquer cette belle activité. D’ailleurs, pas besoin d’aller plus loin, la France figure parmi les pays, en tout cas d’Europe, où l’on dénombre le plus grand nombre d’étendues d’eau douce. Beaucoup de ces dernières sont actuellement de véritables attractions touristiques, dont certaines sont très prisées pour la plongée. Parmi les plus célèbres, de par leurs particularités, on note par exemple le lac d’Annecy, celui du Bourget, ou encore le Léman.

 

Le lac d’Annecy est situé dans les montagnes de Haute-Savoie, s’étendant sur 27,5 km2.

Les plus grands passionnés de plongée le connaissent bien, et notamment l’épave du France qu’il abrite. Il s’agit d’un véritable trésor à ne pas manquer, qualifié par beaucoup comme étant la plus belle épave en eau douce. Situé à 42 mètres de profondeur et « reposant » sous une température avoisinant 4°C, il faut un certain niveau pour avoir le plaisir de contempler et notamment de visiter ce vestige de l’histoire. Les plus novices ne seront toutefois pas déçus, puisqu’à part s’initier et pratiquer la plongée, ils pourront également profiter d’une superbe vue des Alpes, des nombreuses autres activités offertes par le lac (aviron, voile, ski nautique, pêche, etc.) et de la découverte de son île artificielle, celle des Cygnes.

 

Le lac du Bourget a, quant à lui, la particularité d’être le plus grand lac naturel d’origine glacière (formé il y a environ 20 000 ans) dans l’Hexagone, hormis le lac Léman (que nous verrons ci-après). Il offre ainsi une grande diversité de climats, ayant permis « la vie » à d’innombrables espèces de poissons. D’ailleurs, ses alentours abritent également plusieurs espèces d’oiseaux et de plantes. Les plongeurs pourront profiter de leur séjour pour faire différentes découvertes « hors de l’eau », dont le sublime jardin du prieuré du Bourget-du-Lac, ou encore la montagne de Chambotte proposant une extraordinaire vue d’ensemble du lac même.

 

Enfin, le lac Léman, d’une impressionnante superficie de 580 km2 et étant le plus grand lac naturel de l’Europe de l’Est, est départagé entre le territoire français et la Suisse, le « côté français » étant le Sud. Le lac, que ce soit chez l’un ou l’autre pays, abrite de nombreuses épaves et fragments d’épaves, à l’instar du Neptune I. En dehors de la plongée, l’endroit propose la navigation en bateau, la pêche, ou encore la visite de divers sites touristiques comme l’île de la Harpe ou le château de Chillon.