Où faire de la plongée en France ?

plongée

La France est un des pays les plus visités du monde et pour cause. Elle possède de nombreux atouts : des paysages divers et variés, des biotopes différents et des climats complémentaires. De ce fait, il n’est pas étonnant de constater qu’il existe de magnifiques spots de plongée dans notre beau pays. Avis à tous les amateurs de cette pratique magique, voici les quelques plus beaux sites des côtes françaises.

Les Glénan dans le Finistère

Situé au large de Concarneau, l’archipel des Glénan est très prisé par les plongeurs. En effet, sa situation, perdue dans la nature, son exposition aux courants, aux marées et à la houle en font un endroit privilégié. Avec son eau turquoise, on pourrait même penser être dans un lagon tropical.

La faune et la flore sont aussi très diversifiés avec la présence de nombreux crustacés et de laminaires, de longues algues brunes en forme de ruban. Pour finir, les passionnés d’épaves peuvent aussi explorer le Pietro Orsoleo, un navire de 140 mètre de long qui a été coulé en 1942 et qui repose entre -17 et -30 mètres de profondeur.

Plongée sous la glace à Tignes en Savoie

Preuve de la diversité des sites de plongée français, il est même possible de faire de la plongée sous glace. Cette discipline encore confidentielle, se développe pourtant doucement en France. A Tignes, il existe une école spécialisée qui propose la plongée hivernale en lac de montagne. Le principe est assez simple. Le plongeur, équipé d’une combinaison spéciale intégralement étanche, s’introduit sous la glace, épaisse de plusieurs dizaines de centimètres, par un trou taillé à la tronçonneuse.

Le charme de cette discipline ne se situe pas dans l’observation de poissons multicolores nageant au milieu de coraux mais plutôt dans les jeux de lumière qui offrent au plongeur une palette unique de couleur bleue.

La réserve marine de Cerbère-Banyuls dans les Pyrénées Orientales

Situé à une encablure de la frontière espagnol, la réserve marine de Cerbère-Banyuls s’adresse particulièrement aux néophytes. En effet, elle permet de s’adonner au plaisir de la PMT (palmes, masque et tuba) grâce à un parcours sous-marin de 250 mètres aménagé dans une baie abritée. Les personnes nagent en surface dans une eau peu profonde (moins de 5 mètres). La visite est protégée des courants et est très sécurisée. De plus, elle est ponctuée de 5 étapes matérialisées par des bouées qui permettent d’en apprendre plus sur l’écosystèmes environnant. Bien sûr, les plongeurs plus expérimentés ont à leur disposition plusieurs autres sites dans la réserve.

Le golfe de Porto en Corse-du-Sud

Pour terminer cette visite, quoi de mieux que de s’arrêter au golfe de Porto. Le golfe de Porto, en Corse-du-Sud est un chef d’œuvre de la nature avec ses falaises aux couleurs rouges qui plongent dans une mer à l’eau turquoise.

Les amateurs de plongée ne pourront être que charmés par les lieux. Située dans le golfe, la réserve de Scandola possède une faune riche et variée. D’ailleurs, une des plus belles plongées de la région se trouve ici. Punta Mucchilina, c’est son nom, permet d’admirer l’épave d’un caboteur naufragé et de nombreux poissons.

 

sebastien ricci plongée